Prêt immobilier : que peut-on négocier ?

Prêt immobilier : que peut-on négocier ?

Vous avez décidé de vous lancer dans l'achat d'un bien immobilier ?

Vous allez chercher à obtenir le meilleur taux dans les meilleures conditions. Pour cela, pas de doute, il va falloir entrer en négociation.

Voici quelques conseils pour vous aider.

COMPAREZ EN LIGNE LES ASSURANCES EMPRUNTEUR >>>>

Valoriser votre profil d'emprunteur

Les exigences des banques diffèrent d'un établissement à l'autre. Votre profil va être particulièrement étudié. Vous devait mettre la banque en confiance.

Un apport personnel confortable

Pour obtenir un crédit immobilier, il est généralement demandé de fournir un apport personnel correspondant environ à 10 % de la valeur du bien, de quoi couvrir les frais de notaire.

Mais avec un apport personnel entre 20 % et 30 %, vous disposez de plus d'arguments pour obtenir un meilleur taux.

Un taux d'endettement faible

Votre capacité d'emprunt est déterminée par le ratio entre vos revenus et vos charges financières. Un taux d'endettement en dessous de 15 % est considéré comme excellent.

Le taux d'endettement maximal pour emprunter est fixé à 35 %. Au-delà, la banque ne peut pas prêter d'argent au risque de se voir sanctionnée.

Un reste à vivre suffisant

Il s'agit de la somme dont vous disposez après le paiement de votre mensualité de crédit.  Les banques exigent un minimum de 400 euros par ménage  plus 150 euros par personne à charge.

Des revenus élevés ou un patrimoine important peuvent valoriser votre dossier.

Une bonne gestion de vos comptes

Vous devez montrer une gestion saine. Votre 3 derniers relevés de compte vont être analysés : pas de découverts, d'incidents de paiement ou de crédit à la consommation...

Reportez votre demande de prêt si vos relevés ne sont pas exemplaires plutôt que de présenter un mauvais dossier.

COMPAREZ LES ASSURANCES PRÊT EN LIGNE >>>>

Ce que l'on peut négocier

Le taux d'intérêt

C'est le critère essentiel lorsque l'on souscrit un crédit immobilier. Les taux différent selon les banques et selon les profils d'emprunteurs.

Avec un dossier attractif, il sera plus facile pour vous de négocier le taux d'emprunt.

Sachez qu'effectuer des simulations pour comparer les banques peut vous être utile lors de votre négociation.

Les frais

L'établissement bancaire exigera des frais de dossier. Vous pouvez les négocier mais il s'agit d'un geste commercial de votre banque.

Faire appel à un courtier en crédit immobilier peut être intéressant. Il cherche pour vous la meilleure offre et négocie avec les banques pour vous obtenir les conditions les plus favorables.

Autres frais dont vous pouvez demander la suppression sont les indemnités de remboursement anticipé.Il s'agit de frais que vous devez payer à votre banque en cas de remboursement anticipé de votre prêt.

En cas de vente de votre maison, par exemple. Ils représentent 3 % du capital restant dû, plafonnés à 6 mois d'intérêt.

Optez pour la délégation d'assurance

La plus grosse dépense liée à votre crédit reste l'assurance emprunteur. Elle représente jusqu'à 30 % du coût total de votre prêt immobilier.

Il n'est donc pas négligeable de se pencher sur le sujet. Choisir une assurance externe peut faire baisser de moitié le coût de l'assurance.

La banque ne peut ni vous pénaliser, ni refuser cette démarche, à condition de trouver un contrat à garanties équivalentes.

Besoin d'un conseil ? Avec ASKAPI, bénéficiez d'un accompagnement gratuit et personnalisé pour la recherche de votre assurance de prêt.

Contactez-nous au 04 67 72 30 88.

 ↓ Besoin d'une assurance prêt moins chère ? Plus de garanties ?

Comparez en ligne, gratuitement et sans engagement :

A lire aussi: